John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Ingression orthodontique sur mini-vis d’ancrage Volume 89, numéro 4, Décembre 2018

Auteurs
1 Laboratoire de recherches en santé orale et réhabilitation bucco-faciale, LR12 ES11, Université de Monastir, Faculté de médecine dentaire, avenue Avicenne, 5000 Monastir, Tunisie
* Auteur pour correspondance : ines_ayadi86@hotmail.fr

Introduction : L’ingression dentaire est depuis longtemps considérée comme l’un des mouvements les plus difficiles à réaliser en orthodontie. La principale difficulté rencontrée est, avec un traitement par mécaniques conventionnelles, la maîtrise d’ancrage, si délicate à assurer pour éviter des mouvements parasites presque certains. Les mini-vis émergent dans ce cadre comme un moyen d’ancrage très efficace, facilitant et simplifiant le mouvement d’ingression des dents, aussi bien antérieures que postérieures, sur le plan biomécanique, offrant à l’orthodontiste de nouvelles perspectives thérapeutiques. Objectif : L’objectif de notre travail est de décrire l’utilisation des mini-vis sur le plan clinique et biomécanique dans le cadre de l’ingression dentaire.