John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Influence de l’atteinte trigéminale sur la croissance faciale : étude de deux cas de syndrome de Goldenhar Volume 86, numéro 2, Juin 2015

Auteurs
* Auteur pour correspondance : baron.pascal@free.fr

Introduction : Le présent rapport de cas confirme l’hypothèse selon laquelle l’embryogenèse et la croissance maxillo-faciale sont sous l’influence du système nerveux périphérique et notamment du nerf trijumeau (V). Il devient intéressant d’utiliser les stigmates du nerf trijumeau comme référentiel pour analyser tridimensionnellement le volume maxillo-facial et comprendre sa croissance. L’objectif est d’évaluer la validité de l’analyse céphalométrique tridimensionnelle d’essence trigéminale de Treil. Présentation des cas : Le premier cas est un enfant caucasien de sexe féminin atteint du syndrome de Goldenhar. Le deuxième cas est un adulte caucasien de sexe masculin atteint du même syndrome. Dans les deux cas, l’IRM cérébrale montre une atteinte trigéminale unilatérale, homolatérale à l’atteinte faciale. Conclusion : Les résultats de l’étude radiologique de ces cas de syndrome de Goldenhar tendent à prouver le rôle matriciel du nerf trijumeau dans la croissance cranio-faciale. Ces cas mettent en évidence la validité de la conception de la croissance neuro-matricielle de Moss. Ils sont une des justifications anatomo-fonctionnelles de la biométrie tridimensionnelle de Treil d’essence trigéminale.