John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Imagerie et orthopédie dento-faciale : évolution, présent et avenir Volume 79, numéro 1, Rapport de la 80e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – L'Orthodontie du futur

Auteurs
1 Cabinet de Radiologie Dentaire Échelle-Saint-Honoré, 179 rue
Saint-Honoré, 75001 Paris, France
* cavezian@club-internet.fr

De la réalisation de la première image dentaire en 1895, puis de la tête en 1896 par Otto Walkoff, à l'évaluation céphalométrique 3D moderne, l'imagerie a connu mieux qu'une révolution, une évolution continue. L'acquisition numérique du volume céphalique permet, par le traitement informatique des "voxels", une restitution 2D et 3D conforme à l'exigence anatomique, morphologique, topographique et biomensurative dento-maxillo-faciale. En France, Jacques Treil, par ses travaux sur le scanner Rx, a démontré son apport en céphalométrie tridimensionnelle. La transcription des Directives européennes dans les législations nationales conduit à respecter des mesures de radioprotection rigoureuses. La diffusion mondiale de la technique cone beam dévolue à la seule imagerie dento-maxillo-faciale offre à l'orthodontiste des moyens performants, très économes en doses de rayons X délivrés, qui lèvent les réticences que suscitent parfois les examens d'imagerie chez l'enfant. C'est bien la technique d'imagerie du futur.