John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Gérer son cabinet d’orthodontie entre rigueur et flexibilité Volume 88, numéro 1, 89e réunion scientifique SFODF Biarritz 2017 - seconde partie

Auteurs
* Auteur pour correspondance : e.binhas@binhas.com

Introduction : Un orthodontiste libéral doit comprendre le contexte puis conjuguer logique, émotion, intuition et sens pratique. L’approche productiviste n’est plus acceptable désormais. Il est nécessaire de combiner rigueur, souplesse et pragmatisme. Discussion : Le perfectionnisme obsessionnel est inefficace. De fait, il y a quatre façons de faire preuve d’une détermination flexible : persévérer lorsque cela s’avère approprié, emporter l’adhésion de son entourage, savoir revenir sur certaines décisions, faire appel à la volonté collective. Une autre caractéristique nécessaire est d’avoir la souplesse de changer ses propres habitudes et de faire changer celle des autres. Des exemples pratiques basés sur les cinq ressources disponibles (le temps, l’argent, les individus, la formation et le matériel) viennent illustrer les concepts évoqués. Conclusion : Deux qualités sont nécessaires au chef d’entreprise orthodontiste d’aujourd’hui : une direction ferme et de la souplesse. La meilleure attitude réside dans la combinaison de ces deux exigences contradictoires en apparence.