John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Formation osseuse et corticotomies à visée de facilitation métabolique : existe-t-il une ostéogénèse induite par les corticotomies alvéolaires ? Volume 86, numéro 1, Mars 2015

Auteurs
* Auteur pour correspondance : pr.charrier@gmail.com

L’évolution des thérapeutiques orthodontiques doit faire face à une demande croissante de traitements plus courts pour un même résultat final, en particulier chez les patients adultes. Ces dernières années, l’amélioration des techniques orthodontiques, des techniques chirurgicales et anesthésiques en chirurgie orthognathique ont permis un développement considérable des protocoles orthodontico-chirurgicaux et de la prise en charge orthodontique chez le patient adulte. Les corticotomies alvéolaires font partie de ces nouvelles techniques. Elles permettent une facilitation des déplacements dentaires orthodontiques en modifiant localement le métabolisme osseux et en favorisant une ostéopénie transitoire, facilitatrice du mouvement dentaire. Elles augmentent ainsi l’enveloppe des mouvements dentaires possibles avec les techniques conventionnelles. Bien que la littérature récente apporte une meilleure compréhension des effets biologiques des corticotomies, il n’existe que peu d’informations sur le pouvoir ostéogénique de celles-ci. À travers un cas clinique et une revue de la littérature concernant cette technique et ses principes biologiques, nous décrivons les potentielles perspectives d’ostéogénèse induite par les corticotomies alvéolaires.