John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Étude sur le frottement : les boîtiers auto-ligaturants Volume 79, numéro 4, Décembre 2008

Auteurs
1 27 quai Romain Rolland, 69005 Lyon, France
2 Faculté de Chirurgie Dentaire de Lyon, 6-8 place Depéret,
69007 Lyon, France
3 23 rue Clément Michut, 69100 Villeurbanne, France
* g.thermac@free.fr

Les fabricants de boîtiers auto-ligaturants mettent en avant la réduction du frottement engendré entre l'arc et le boîtier, paramètre fondamental dans la rapidité et le confort du traitement. Nous avons comparé le frottement obtenu avec quatre types de boîtiers auto-ligaturants – In-Ovation R, Damon 3, Smart Clip et Quick – avec celui d'un boîtier standard Omniarch associé à une ligature élastomérique. Chaque boîtier a été testé sur un banc de traction avec trois types d'arcs : acier .019"×.025", TMA .019"×.025" et NEO sentalloy F300 .020"×.020". Les résultats obtenus confirment une très nette diminution du frottement quel que soit l'arc considéré.