John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Enfants ayant reçu une irradiation de la région cranio-cervico-faciale : évaluation du besoin de traitement orthodontique Volume 84, numéro 2, Juin 2013

Auteurs
* Auteur pour correspondance : caroline.akz@gmail.com

Introduction : Actuellement, 1 sur 900 adultes âgés de 16 à 44 ans est un survivant d’un cancer de l’enfance. Le taux global de survie pour tous les types de cancers de l’enfance approche des 80 % et les progrès dans le traitement et les soins continuent à offrir des résultats prometteurs. Des années après leur traitement, ces enfants, malgré leurs problèmes de santé chronique, aspirent à avoir, dans la mesure du possible, un accès aux soins orthodontiques à l’instar des enfants en bonne santé. Objectifs : Pour répondre à cette nécessité et aux difficultés thérapeutiques que rencontrent les orthodontistes face à ces patients, nous avons mené une étude transversale épidémiologique au Centre anticancéreux Léon Bérard à Lyon. L’objectif était de recenser les besoins de traitement orthodontique des enfants de plus de 7 ans ayant reçu un traitement antinéoplasique par radiothérapie de la région cranio-cervico-faciale. Résultats : Notre étude conclut que les enfants ayant reçu une irradiation de la région cranio-faciale présentent des retards de croissance, une dissymétrie faciale dans 74 % des cas, un recouvrement et surplomb incisifs augmentés dans respectivement 70 % et 61 % des cas. Les anomalies de développement dentaire sont retrouvées chez 83 % des patients et représentées par des microdonties, des fermetures apicales prématurées et des hypoplasies. Nous retrouvons des troubles trophiques tels que l’hyposialie. Enfin, le besoin de traitement est avéré pour 61 % des patients, modéré dans 17 % des cas; il est lié à l’absence ou rétention de dents et à l’augmentation du surplomb incisif.