John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Effets dentaires et squelettiques du disjoncteur et du Quad hélix® : étude comparative d'un échantillon de 41 patients Volume 79, numéro 3, Septembre 2008

Auteur
1 Azalea 1, Edificio F, 28 109 Madrid, Espagne
* jgirondev@ziving.com
Traduction de l’article original intitulé « Cambiosó seos y dentarios con disyunción y Quad hélix : estudio comparativo de una mustra de 41 pacientes », paru dans Ortodoncia Espagnola 2005;45(2) :64–73. Avec l’autorisation de la Sociedad Española de Ortodoncia et nos remerciements.

Le but de cette étude est d'analyser les effets cliniques des techniques les plus utilisées pour la correction des anomalies transversales du maxillaire. À cet effet, 41 patients âgés de 7 à 10 ans qui avaient besoin d'un traitement par expansion du maxillaire ont bénéficié d'une étude clinique randomisée. Chaque patient a été assigné au hasard à l'un de ces trois groupes : (1) expansion avec Quad hélix® ; (2) expansion avec disjoncteur sur gouttière résine ; (3) expansion avec disjoncteur, mais avec compression préalable de la molaire avec un Quad hélix®. Les différences entre l'expansion osseuse, l'expansion dentaire, l'inclinaison vestibulaire des molaires (torque) et l'influence de l'expansion sur la position antéro-postérieure et verticale de la mandibule sont analysées. Les résultats montrent que dans le groupe d'expansion avec Quad hélix® il se produit une expansion et une égression de la molaire supérieure plus importantes. Dans le groupe d'expansion avec disjoncteur, il y a une plus grande version vestibulaire des molaires. Et dans le groupe d'expansion avec disjoncteur préalablement compressée avec Quad hélix®, l'expansion osseuse est plus grande et on constate une intrusion et un redressement de torque radiculo-vestibulaire de la molaire supérieure.