John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Dysfonction de l’appareil manducateur : apport de la prise en charge rééducative Volume 87, numéro 3, Septembre 2016

Auteurs
* Auteur pour correspondance : i-breton@chu-montpellier.fr

Introduction : L’articulation temporo-mandibulaire est une articulation hautement adaptative : les dysfonctions de l’appareil manducateur (DAM) surviennent quand ses capacités d’adaptation sont dépassées. Les étiologies occlusales ont longtemps été incriminées comme seules responsables, il existe actuellement un consensus pour minimiser leur implication. Il est désormais admis que les DAM sont des pathologies d’étiologie multfactorielle, conjuguant problèmes d’occlusion, para-fonctions, troubles de posture, dyspraxies oro-faciales et stress. Matériels et méthodes : À travers cet article, les auteurs présentent l’apport de la kinésithérapie dans la prise en charge de ces pathologies. Résultats : Si le traitement de la symptomatologie reste nécessaire à l’éviction de la douleur, il est toutefois fondamental, pour mieux traiter, d’identifier les mécanismes pathogènes. La prise en charge rééducative propose donc une stratégie kinésithérapique apportant une réponse étiologique : en rééduquant la fonction, elle pérennise les résultats obtenus. Discussion : Le caractère plurifactoriel des étiologies des DAM fait, à ce titre, de la rééducation maxillo-faciale l’alliée incontournable de l’odontologiste ou de l’orthodontiste dans leur prise en charge pluri-disciplinaire.