John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Distraction osseuse symphysaire (volet 2) : quel protocole en 2018 ? Une revue systématique Volume 89, numéro 3, Septembre 2018

Auteurs
1 Faculté d’Odontologie,rue Guillaume Paradin 69372 Lyon cedex 08, France
* Auteur pour correspondance : schauty@club-internet.fr

Introduction : L’objectif de cette revue de la littérature est de proposer, en mettant en balance l’efficacité thérapeutique et les effets indésirables de la technique, un protocole clinique en 2018. Materiels et methodes : Les essais cliniques randomisés, les séries de cas s’intéressant à la distraction osseuse symphysaire, dont l’échantillon de patients est supérieur ou égal à dix, ont été recherchés sur Pubmed/Medline et Cochrane sur les vingt dernières années. Resultats : Au total, 92 articles ont été trouvés, dont 25 répondaient aux critères d’inclusion. Un essai contrôlé a été retenu mais aucun essai contrôlé randomisé. Les autres études sont toutes des séries de cas, seize de nature rétrospective, huit de nature prospective. L’indication de la distraction osseuse symphysaire serait un encombrement supérieur à 7 mm et/ou une insuffisance transversale avec ou sans compensation. Un traitement orthodontique pré-chirurgical permet d’obtenir une divergence radiculaire des incisives mandibulaires. Le distracteur préconisé en première intention est un dispositif dento-porté. L’intervention chirurgicale (ambulatoire) est envisagée sous anesthésie locale et sédation intra-veineuse. Le délai de latence avant activation du vérin est de six jours. L’activation est réalisée par l’orthodontiste, puis par le patient au rythme d’1 mm par jour, à raison de quatre activations quotidiennes. La reprise des mouvements orthodontiques s’effectue deux semaines après l’arrêt des activations. Le distracteur est retiré deux à trois mois après son blocage. Conclusion : Si les grandes lignes du protocole de la distraction osseuse symphysaire se dessinent essentiellement à la lumière d’avis d’experts, elles restent encore à affiner par des essais contrôlés.