John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Dispositifs intramaxillaires de distalisation des molaires en technique multi-attache et avec aligneurs Volume 88, numéro 4, Décembre 2017

Auteurs
1 Laboratoire de recherche en santé orale et réhabilitation oro-faciale LR12ES11, Service d'orthopédie dento-faciale de Monastir, Tunisie
2 27, Quai des Bergues,
1201Genève, Suisse
* Auteur de correspondance : dr.ines.dalel@gmail.com

Introduction : La malocclusion de classe II est une dysmorphose qui peut résulter de différentes composantes squelettiques et/ou alvéolaires d'origine maxillaire et/ou mandibulaire. Dans les cas de classe II dentaires par dérive mésiale des molaires maxillaires, il est parfois intéressant de reculer les molaires maxillaires pour éviter dans certaines situations, des extractions de prémolaires. Pour y parvenir, plusieurs dispositifs ont été décrits dans la littérature. Les dispositifs intra-oraux les plus récents permettent une correction de plus en plus maîtrisée, et ne sollicitent plus la coopération du patient. En outre, les aligneurs représentent aujourd'hui, dans un certain nombre de cas de distalisation, une alternative thérapeutique de choix puisqu'ils sont esthétiques et faciles à utiliser. Matériels et méthodes : Dans ce travail, nous avons effectué une synthèse bibliographique des différentes études qui s'intéressent à la distalisation des molaires maxillaires en technique multi-attache, ainsi qu'avec aligneurs, avec les illustrations cliniques d'un cas de classe II traité par des gouttières d'alignement.