John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Dimorphisme sexuel et cavités faciales : étude volumétrique en imagerie 3D Volume 82, numéro 2, 83e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – Le traitement de l'adulte : l'orthodontie dans la lutte contre le vieillissement (2e partie)

Auteurs
* Auteur pour correspondance : nbassilnassif@yahoo.com

Introduction : L’objectif de ce travail est d’étudier le dimorphisme sexuel au niveau des volumes des cavités faciales dans une population adulte jeune. Méthodes : L’échantillon sélectionné comporte 60 sujets, âgés entre 18 et 30 ans, ayant bénéficié d’un examen scanner de la tête. Ils sont divisés en deux groupes identiques selon le sexe. Les cavités orbitaires, ethmoïdo-nasale et buccale sont délimitées par des points sur les acquisitions scanner 3D et leurs volumes mesurés à l’aide du logiciel AMIRA®, alors que les deux sinus maxillaires sont segmentés et leurs volumes calculés. Le test Kolmogorov-Smirnov est utilisé pour démontrer la normalité des variables, suivi du test « t » de Student pour la comparaison des moyennes (p < 0,05). Résultats : Les moyennes des volumes des cavités orbitaires, ethmoïdo-nasales, buccales et des sinus maxillaires sont plus grandes chez les hommes, alors que le dimorphisme sexuel n’a pas été mis en évidence au niveau du rapport des volumes de chacune des cavités sur le volume facial total. Conclusion : Les volumes absolus des cavités faciales étudiées sont plus grands chez les hommes, mais pas les volumes relatifs, ce qui pourrait s’expliquer par l’existence d’une différence cranio-faciale de taille, et non de forme, entre les hommes et les femmes.