John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Conséquences du changement de praticien au cours d'un traitement orthodontique Volume 76, numéro 2, Juin 2005

Auteurs

Les traitements orthodontiques sont longs et conduisent à une lassitude des patients, les poussant quelques fois à changer de praticien en cours de traitement.

Étant donné qu'il n'y a pas de consensus dans les thérapeutiques orthodontiques, le but de ce travail est de savoir si le second orthodontiste continue ou change le plan de traitement déjà commencé par le premier.

Il s'agit d'une étude rétrospective et anonyme de 1700 dossiers conduite sur treize années (de 1989 à 2002) dans un centre d'orthodontie de référence parisien.

Les patients inclus dans l'étude devaient répondre aux critères suivants : avoir changé de praticien en cours de traitement, être arrivés appareillés au cabinet de référence, y avoir terminé le traitement et avoir eu une phase thérapeutique de type multibague. Puis, pour chaque patient inclus, une série de paramètres a été étudiée selon une grille. Seuls 49 patients (âgés de 10 à 19 ans) répondant aux critères d'inclusion ont été retenus.

Le praticien de référence a adapté sa conduite thérapeutique, même contre ses convictions dans 25 % des cas, a changé de plan de traitement dans 25 % des cas, et dans 50 % des cas l'a poursuivi. La durée globale du traitement en cas de changement de praticien est augmentée par rapport à une prise en charge unique. Dans plus de 50 % des cas, il n'y a pas eu de communication praticien-patient et entre praticiens.