John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Brackets et frottement en orthodonti : étude expérimentale Volume 86, numéro 3, Septembre 2015

Auteurs
* Auteur pour correspondance : salouabenrejeb@yahoo.fr

De nombreux auteurs se sont intéressés au perfectionnement des brackets dans un souci d’améliorer la qualité, la stabilité, la rapidité et l’efficacité du traitement orthodontique. Dans le but de diminuer la friction entre le bracket et l’arc, de nouvelles approches thérapeutiques, basées sur de nouveaux moyens technologiques, ont été créées. Parmi ces nouvelles techniques, les brackets auto-ligaturants sont en plein essor. Ils peuvent être classés en plusieurs groupes en fonction de leur mode d’action et de leurs constituants. À travers une étude expérimentale, nous avons comparé les forces de frottement générées lors du glissement des arcs orthodontiques de divers alliages dans des brackets conventionnels et auto-ligaturants. Les résultats mettent en évidence une influence favorable de ces derniers, par rapport aux systèmes classiques associés à des ligatures élastomériques ou métalliques, sur le niveau des forces de frottement et en particulier en cas d’utilisation des arcs à mémoire de forme en Ni-Ti.