John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Approches thérapeutiques des fentes labio-maxillo-palatines : pour une croissance faciale normale Un protocole et des techniques au service de la ventilation nasale Volume 75, numéro 4, La fente labio-maxillo-palatine (2e partie)

Auteurs

Les défauts de croissance maxillaire très fréquents des opérés de fentes labio-maxillo-palatines contrastent avec la croissance normale des adultes non opérés de leur fente. Il y a un fort consensus pour en accuser les cicatrices des opérations primaires, surtout celles du palais qui succèdent à l'épithélialisation secondaire des zones osseuses ou muqueuses dénudées. D'innombrables protocoles tentent de réduire, d'une façon empirique, les troubles de croissance sans que se dessine une tendance qui validerait l'un d'entre eux, mais avec des différences sensibles, qui témoignent du rôle essentiel joué par chaque équipe.

Convaincus que les troubles de croissance relèvent d'une hypoplasie inhérente à la malformation, certains auteurs se contentent de cette situation qu'ils trouvent acceptable. Pourtant toutes les possibilités ne nous semblent pas avoir été explorées. Nous pensons que les troubles de la ventilation nasale, si fréquents chez ces patients du fait des déformations initiales et des rétractions cicatricielles, suffisent à expliquer leurs défauts de croissance maxillaire. Après avoir proposé il y a 22 ans le rétablissement de la ventilation nasale à partir de l'âge de 6 ans, et observé les difficultés particulières qu'ont ces patients pour changer leur mode de ventilation, nous pensons que la seule réponse adaptée à ce problème est d'établir un mode de ventilation nasale dès la première opération. Notre protocole actuel le permet de façon très constante depuis 6 ans, avec une influence évidente sur l'évolution des maxillaires. Un recul plus important sera nécessaire pour confirmer son efficacité mais, dès maintenant, tous ceux qui savent le rôle essentiel de la ventilation nasale pour une croissance maxillaire normale ne peuvent que souscrire à cette démarche.