John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Adaptation de la mastication en réponse aux caractéristiques de l'individu ou de l'aliment Volume 77, numéro 4, Décembre 2006

Auteurs

Cet article est consacré à la description du processus d'adaptation de la mastication aux particularités présentées par chaque individu ou aux différentes caractéristiques des aliments. Il commence par une brève présentation de l'acte de mastication et des principales techniques d'observation de cette fonction, en particulier l'électromyographie. Une étude globale de la fonction masticatrice implique également d'analyser le résultat de la mastication, c'est-à-dire le bol alimentaire tel qu'il est dégluti.

L'acte masticateur est variable selon l'individu ; il apparaît clairement que les sujets ne décrivent pas les mêmes mouvements mandibulaires au cours de la mastication. Ces différences apparaissent sur le nombre de cycles réalisés, sur l'amplitude ou la durée de la contraction musculaire. Mais il existe aussi une certaine reproductibilité propre à chaque sujet. Cet acte est aussi variable selon l'état bucco-dentaire du sujet. Le nombre de cycles réalisés augmente en particulier avec l'importance de la prothèse.

L'âge a également un rôle ; le vieillissement s'accompagne d'une augmentation des seuils de perception, entraînant un allongement des temps de réaction. Chez un individu normalement denté, le vieillissement normal s'exprime notamment par une augmentation du nombre des cycles nécessaires pour mastiquer un aliment donné.

Enfin, intervient aussi la texture de l'aliment. La durée de la séquence de mastication et le nombre de cycles augmentent avec la dureté.