John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Abandons de traitement orthodontique : quels sont les facteurs predictifs precoces ? Volume 89, numéro 4, Décembre 2018

Auteurs
1 Departement d’Orthopedie Dento-Faciale, Faculte d’Odontologie, rue Guillaume Paradin, 69372 Lyon cedex 08, France
* Auteur pour correspondance : schauty@club-internet.fr

Introduction : Les abandons de traitement orthodontique ont des consequences iatrogenes, psychologiques, ergonomiques et financieres. L’objectif de cette etude etait de rechercher des facteurs de risque precoces (avant la pose de l’appareil) d’abandon de traitement orthodontique. Matériels et méthodes : Nous avons realise une etude cas-temoins entre un groupe de patients ayant abandonne leur traitement orthodontique (« A ») et un groupe controle de patients selectionnes aleatoirement ayant termine leur traitement orthodontique (« NA »). Les deux groupes ont ete compares, avec analyses descriptive, uni et multivariee. Les facteurs de risque evalues etaient l’age, le genre, le niveau socio-economique, le type de traitement, la dysmorphose, la malocclusion, le besoin de traitement, l’assiduite. Résultats : Dans le groupe abandon, 55 patients ont ete inclus (« A ») et 100 dans le groupe non abandon (« NA ») selectionnes aleatoirement. Le sujet a risque d’abandon etait une fille de moins de 11 ans avec un faible niveau socio-economique presentant des dysmorphoses squelettiques antero-posterieures et verticales, une classe II molaire, un encombrement, un prejudice esthetique faible ou au contraire tres important, necessitant un traitement complexe (avec avulsions ou ortho-chirurgical) et ayant des retards ou rendez-vous manques avant la pose de l’appareil. Conclusion : La motivation des patients doit etre renforcee pour les deux extremes : les traitements qui paraissent simples, et inversement pour les cas complexes necessitant une forte cooperation.