John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Mouvements anormaux paroxystiques somatoformes Volume 14, numéro 2, Mars-Avril 2011

Auteur
Hôpital Gui-de-Chauliac, Département de neurologie pédiatrique, 80, avenue Fliche, 34295 Montpellier Cedex 5, France, Institut universitaire de recherche clinique, Inserm U827, 641, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34093 Montpellier Cedex 5, France
  • Mots-clés : mouvements anormaux paroxystiques, somatoformes, psychogénique, enfant
  • DOI : 10.1684/mtp.2011.0368
  • Page(s) : 128-32
  • Année de parution : 2011

Chez l’enfant ou l’adolescent, les mouvements anormaux paroxystiques (MAP) peuvent être d’origine somatoforme ou psychogène ; leur sémiologie est très variée et il est parfois difficile de les distinguer des MAP d’origine organique. Le diagnostic de leur nature somatoforme doit avant tout être un diagnostic positif, fondé sur un faisceau d’arguments cliniques en faveur de l’origine fonctionnelle des troubles. Ce diagnostic permettra la mise en place d’une prise en charge adaptée, multidisciplinaire. Il existe très peu de données concernant le pronostic à moyen et à long terme des MAP somatoformes chez l’enfant et l’adolescent.