John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Les motifs essentiels en gynécologie pédiatrique pratique Volume 21, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
Hôpital des Enfants, Unité d’endocrinologie et de gynécologie médicale, Centre de référence de pathologies gynécologiques rares, 330 avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse Cedex 9, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : vulvo-vaginite, prolapsus urétral, lichen vulvaire, coalescence des petites lèvres, échographie pelvienne
  • DOI : 10.1684/mtp.2018.0681
  • Page(s) : 68-75
  • Année de parution : 2018

Les affections gynécologiques de l’enfant sont un motif de consultation fréquent en médecine libérale. Elles sont généralement bénignes, leur diagnostic nécessite un interrogatoire précis, un examen clinique complet et un examen gynécologique externe. L’examen gynécologique n’est pas un geste anodin. Il est souhaitable que les parents soient présents afin d’établir un climat de confiance. La position la plus adaptée est celle de la grenouille. L’utilisation du MEOPA (mélange équimoléculaire oxygène protoxyde d’azote) ainsi qu’une aide infirmière sont des éléments essentiels pour réaliser un examen gynécologique de qualité. Les principales plaintes des enfants se résument à la douleur, des leucorrhées ou un saignement. Les examens complémentaires sont rarement nécessaires en dehors de l’échographie pelvienne. Les prélèvements locaux ne doivent pas être systématiques car ils sont douloureux et très souvent inutiles. Dans cet article sont discutés les points essentiels concernant l’examen gynécologique, les variantes physiologiques de l’hymen ainsi que les diverses affections vulvaires. Les différentes étiologies sont largement dominées par les vulvites de la fille pré pubère pour lesquelles les conseils pour la miction sont primordiaux. D’autres affections spécifiques de l’enfant sont détaillées comme celles à l’origine de saignements vulvaires, les suspicions de sévices sexuels.