John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

Le virus Zika en pédiatrie Volume 19, numéro 4, Octobre-Novembre-Décembre 2016

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
  • Figure 10

Tableaux

Auteur
1 Hôpital de l’Hôtel-Dieu, service des maladies infectieuses, 75001 Paris
2 Institut A. Fournier, 75014 Paris
3 Hôpital Cochin, service de parasitologie, 75014 Paris
* Tirés à part
  • Mots-clés : Zika virus, Aedes, Polynésie Française, Amérique du sud, syndrome de Guillain-Barré, microcéphalie
  • DOI : 10.1684/mtp.2017.0622
  • Page(s) : 253-63
  • Année de parution : 2016

Le virus Zika est un flavivirus identifié en Ouganda en 1947 chez un singe puis en 1952 chez l’homme. Transmis par des moustiques du genre Aedes, cet arbovirus a provoqué des épidémies en Micronésie (îles Yap) en 2007, en Polynésie Française en 2013-2014, puis en Amérique du Sud (surtout Brésil et Colombie) en 2015 et dans les départements français d’Amérique en 2016, où l’épidémie est actuellement terminée. Cette affection, considérée comme bénigne, n’est symptomatique que dans 20 % des cas. Il y a cependant quelques complications neurologiques (syndrome de Guillain-Barré) et congénitales (microcéphalie). Le diagnostic est basé sur l’isolement du virus par PCR. Il n’y a ni traitement spécifique ni vaccin. La prévention est basée sur la protection contre les moustiques.