John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

La transition de la pédiatrie à l’âge adulte Volume 20, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Service de médecine interne,
Centre de référence des maladies auto-inflammatoires rares et de l’amylose inflammatoire (CEREMAIA),
Hôpital Tenon, DHU I2B, INSERM U_933,
Université Pierre et Marie Curie, 5 rue de la Chine, 75020 Paris
2 Service de pédiatrie générale,
Centre de référence des maladies auto-inflammatoires rares et de l’amylose inflammatoire (CEREMAIA),
Centre Hospitalier de Versailles, 178 rue de Versailles, 78150 Le Chesnay
* Tirés à part
  • Mots-clés : transition, maladie chronique, programme de transition
  • DOI : 10.1684/mtp.2017.0631
  • Page(s) : 45-9
  • Année de parution : 2017

La transition enfant-adulte est une période critique pour tous les patients atteints de maladie chronique. En effet pendant la période d’adolescence le patient va devoir acquérir de l’indépendance aussi bien dans sa vie privée que dans sa pathologie chronique. Si cette phase n’est pas correctement préparée, il existe un risque accru de complications, de morbi-mortalité voire de rupture de soins. Il est donc conseillé de mettre en œuvre pour tous les patients atteints d’une pathologie chronique un programme de transition qui comporte 3 phases : une phase préparatoire en pédiatrie, une phase de transfert et une phase de consolidation dans le service de médecine adulte. Un tel programme nécessite la collaboration étroite des équipes pédiatriques et de médecine d’adulte. Nous présentons dans cet article les différents points auxquels il faut porter de l’attention pour garantir au jeune patient un passage serein de la médecine pédiatrique à celle de l’adulte.