John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Comment préparer les voyages des enfants drépanocytaires ? Volume 11, numéro 1, janvier-février 2008

Auteurs
Centre de référence de la drépanocytose, consultation de l’enfant voyageur, Hôpital d’enfants Armand-Trousseau, 28 avenue du docteur Arnold-Netter, 75012 Paris
  • Mots-clés : enfant drépanocytaire, voyage, paludisme, vaccins
  • DOI : 10.1684/mtp.2008.0146
  • Page(s) : 43-6
  • Année de parution : 2008

Du fait de des origines familiales, l’enfant drépanocytaire peut être amené à partir en vacances dans des pays lointains (Afrique, Antilles, États-Unis, par exemple). Ces voyages principalement en Afrique comportent des risques majorés du fait de la maladie drépanocytaire. Le voyage doit être anticipé et préparé à la fois par le médecin référent de la drépanocytose et un pédiatre d’une consultation du voyage. La réalisation des vaccins adaptés à la destination et la prescription du traitement antipaludique sont essentielles mais non pris en charge par l’Assurance Maladie ce qui peut être une cause majeure de non-compliance. Dans un certain nombre de situations cliniques ou pour des raisons de jeune âge, il faut savoir contre-indiquer le voyage et raisonner les parents pour reporter le séjour. En cas de refus, le médecin doit quand même pratiquer les vaccins et donner les conseils et prescriptions adaptés. Comme pour tous les enfants, il s’agit de vacances qui doivent rester des événements heureux.