JLE

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Traitement de l'ischémie rétinienne dans la rétinopathie diabétique : photocoagulation au laser ou non ? Volume 3, numéro 1, Janvier - Février 2001

Auteur
Service d'Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, 2 rue Ambroise Paré, 75475 Paris cedex 10, France.

On désigne par ischémie la baisse du débit sanguin local qui devient insuffisant pour assurer les besoins métaboliques d'un tissu. Dans la rétinopathie diabétique (RD), elle est secondaire à l'occlusion plus ou moins étendue des capillaires rétiniens, voire des artérioles rétiniennes. Lorsqu'elle atteint une certaine étendue, l'ischémie rétinienne induit une prolifération de néovaisseaux à la surface de la rétine : c'est la rétinopathie diabétique proliférante. Les néovaisseaux sont à l'origine des complications de la RD: hémorragie du vitré par saignement de ces néovaisseaux, ou décollement de rétine par rétraction. Le traitement de la RD proliférante repose sur la destruction des territoires ischémiques de la rétine périphérique par laser : c'est la photocoagulation panrétinienne au laser (PPR). Son efficacité a été démontrée et ses indications sont parfaitement codifiées.