John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

Les facteurs de risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant à Bangui Volume 27, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2017

Tableaux

Auteurs
1 Direction de la lutte contre les endémies spécifiques, République centrafricaine
2 Faculté des sciences de la santé de l’Université de Bangui, BP 2229 Bangui, République centrafricaine
3 Service de gynécologie obstétrique de l’hôpital communautaire de Bangui, République centrafricaine
4 Direction de la lutte contre les IST et le Sida, Bangui, République centrafricaine
5 Centre de santé du Foyer des Charité, Bangui, République centrafricaine
* Correspondance
  • Mots-clés : transmission mère-enfant du VIH, facteurs de risque, République centrafricaine
  • DOI : 10.1684/mst.2017.0665
  • Page(s) : 195-9
  • Année de parution : 2017

Introduction

la prévalence de l’infection à virus de l’immunodéficience humaine (VIH) en Centrafrique, chez les femmes enceintes, est de 4,5 %. Un programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant a été mis en place dans tout le pays. Malgré ces interventions, le nombre des nourrissons infectés ne cesse de s’accroitre. C’est dans ce contexte, que notre étude se propose de déterminer le taux de transmission du VIH de la mère à l’enfant et d’identifier les principaux facteurs de risques.