John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Facteurs de risque de choléra dans des sites ruraux en Haïti Volume 27, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5

Tableaux

Auteurs
1 Institut de recherche pour le développement, Marseille, France et Unicef, Haïti
2 Ministère de la Santé et de la Population, Direction de l’Épidémiologie de laboratoire et de recherche, Haïti
3 Croix-Rouge française en Haïti
* Correspondance
  • Mots-clés : choléra, Haïti, facteurs de risque, zone rurale, contrôle
  • DOI : 10.1684/mst.2017.0647
  • Page(s) : 11-5
  • Année de parution : 2017

Durant le premier semestre 2014, le choléra, présent en Haïti depuis octobre 2010, a persisté dans plusieurs foyers, chacun avec ses particularités épidémiologiques. La rareté de la ressource en eau, la difficulté d’en disposer en quantité suffisante dans les domiciles sont des éléments ayant pu contribuer à la diffusion de la maladie. Les rassemblements de population dans des lieux sans accès protégé à l’eau ni assainissement ont été un autre facteur. Les activités de sensibilisation à l’hygiène et d’amélioration de l’accès à une eau chlorée ont eu des résultats positifs. Pour être efficaces, les réponses préventives doivent être adaptées aux particularités des situations et des populations.