John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Lupus, polymyosites, dermatomyosites et syndrome de Sjögren d’origine médicamenteuse et toxique Volume 14, numéro 4, Juillet-Août 2008

Auteur
Département de médecine interne, CHU de Rouen, 76031 Rouen Cedex

Les lupus induits peuvent être provoqués par des médicaments ainsi que par l’exposition à des toxiques industriels et environnementaux. De fait, ils ont ainsi vu leur fréquence s’accroître avec l’avènement de nouveaux médicaments au fil des années. En revanche, les polymyosites/dermatomyosites et les véritables syndromes de Sjögren engendrés par des facteurs iatrogènes sont beaucoup plus rares ; de même, l’analyse de la littérature ne permet de recenser que quelques observations ponctuelles de polymyosites/dermatomyosites et de syndromes de Sjögren associés à l’exposition à des toxiques environnementaux. Nous nous proposons de résumer l’état des connaissances sur le sujet.