John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

L’examen clinique d’un variqueux Volume 6, numéro 9, Novembre 2000

Auteur
Département de phlébologie-angéiologie, Hôpital Saint-Michel, 33, rue Olivier-de-Serres, 75015 Paris, France.
  • Mots-clés : palpation, percussion, varice.
  • Page(s) : 724-7
  • Année de parution : 2000

L’examen clinique occupe une place prépondérante dans la prise en charge du patient veineux. Il détermine le choix des examens paracliniques et définit soit seul, soit avec l’aide de ceux-ci une stratégie thérapeutique. C’est dire son importance dans une pathologie où le passage à la chronicité est encore fréquent et source de handicaps. L’examen clinique d’un insuffisant veineux comprend trois gestes essentiels : – la localisation des varices ; – le repérage des crosses ; – le dépistage de l’incontinence valvulaire. Malgré l’apparition de nouvelles techniques d’explorations, l’examen clinique demeure essentiel dans l’approche de la maladie veineuse. Cet examen, bien conduit, peut suffire dans bien des cas au diagnostic précis de l’insuffisance veineuse et permettre la mise en route d’un traitement adapté. Cependant, pour un diagnostic de confirmation ou une difficulté dans la réalisation de l’examen clinique par une obésité générale ou quand il y a une notion dans l’interrogatoire d’un antécédent de thrombose profonde, un examen écho-doppler s’avérera bien évidemment indispensable pour obtenir une cartographie des lésions veineuses et un diagnostic de certitude.