John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Les nouveaux aspects de la prise en charge de l’intoxication éthylique aiguë dans les services d’urgence Volume 11, numéro 1, janvier-février 2005

Auteurs
Service polyvalent d’accueil et de traitement des urgences, Hôpital Pontchaillou, CHU, 35033 Rennes cedex.
  • Mots-clés : intoxication éthylique aiguë, service d’urgence, alcoologie, intervention brève
  • Page(s) : 56-63
  • Année de parution : 2005

L’admission dans une structure d’urgence pour intoxication éthylique aiguë est un élément prédictif d’une morbidité et d’une mortalité accrues. Parce qu’ils sont un lieu de « crise » et de rupture dans le parcours des malades en difficulté avec l’alcool admis pour intoxication éthylique aiguë, les services d’urgence constituent un lieu privilégié de prise en charge alcoologique. La prise en charge thérapeutique des intoxications éthyliques aiguës est double, toxicologique, classique, et alcoologique. Les nouveaux aspects thérapeutiques concernent la prise en charge alcoologique de ces malades, dans les structures d’urgence. Des outils, validés et adaptés aux urgences, permettent aujourd’hui de repérer les malades en difficulté avec l’alcool, avec l’aide des équipes d’alcoologie de liaison. L’évaluation alcoologique et la recherche de facteurs aggravants somatiques, psychiatriques, sociaux et environnementaux, conduisent à des stratégies thérapeutiques spécifiques : « intervention ultra-brève », non spécialisée, chez les malades abuseurs nocifs sans facteurs aggravants, intervention spécialisée chez les malades alcoolo-dépendants et chez ceux ayant des facteurs aggravants. Cette stratégie efficace doit permettre de limiter les conséquences néfastes des consommateurs à risques et de prévenir la dépendance