John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Les indications des immunoglobulines intraveineuses en neurologie : mise au point Volume 3, numéro 6, Juin-Juillet 1997

Auteurs
  • Mots-clés : immunoglobulines intraveineuses, syndrome de Guillain-Barré.
  • Page(s) : 503-9
  • Année de parution : 1997

Groupes d’indications des immunoglobulines intraveineuses  Groupe 1 – Indications dans lesquelles l’efficacité des immunoglobulines intraveineuses a été démontrée : – allogreffes de moelle osseuse ; – déficits immunitaires primitifs avec défaut de production d’anticorps ; – déficits secondaires avec défaut de production d’anticorps, etc. ; – infection de l’enfant par le VIH associée à des infections bactériennes à répétition ; – purpura thrombopénique immunologique de l’enfant et de l’adulte ; – purpura thrombopénique immunologique associé à l’infection par le VIH ; – maladie de Kawasaki ; – polyradiculonévrites démyélinisantes chroniques ou à rechutes ; – érythroblastopénies auto-immunes ; – auto-anticorps anti-facteur VIII ; – neutropénies auto-immunes ; – syndrome de Guillain-Barré de l’adulte ; – dermatomyosites corticorésistantes ; – neuropathies motrices multifocales avec blocs de conduction persistants.  Groupe 2 – Indications en évaluation : – myasthénie aiguë ; – polymyosites corticorésistantes ; – neuropathies associées à une IgM monoclonale ; – neuropathies optiques immunes sévères de l’enfant ; – paraparésies spastiques associées au HTLV-1 ; – syndrome de Guillain-Barré de l’enfant ; – syndrome des antiphospholipides, en l’absence d’efficacité des antivitamines K ; – vascularite systémique ANCA (anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles) positive ; – avortements précoces récidivants ; – lupus érythémateux systémique ; – anémies hémolytiques auto-immunes ; – dermatites atopiques sévères de l’adulte ; – maladie de Crohn ; – allo-immunisation des hémodialysés chroniques ; – prévention des infections chez le grand prématuré ; – formes résistantes de l’épilepsie de l’enfant.  Groupe 3 – Indications à évaluer : – autres ; – adrénoleucodystrophie ; – autogreffes de moelle osseuse ; – leucémie de l’enfant en phase aplasique ; – lymphomes ; – neuropathies optiques immunes sévères de l’adulte ; – formes systémiques d’arthrite chronique juvénile (maladie de Still) ; – prévention des infections bactériennes dans le Sida de l’adulte.