John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

Les carences en vitamine B12 et leur traitement Volume 10, numéro 2, Mars-Avril 2004

Auteurs
Service de Médecine interne, Diabète et Maladies métaboliques de la Clinique Médicale B, Service de Médecine Interne et Gériatrie, Hôpitaux Universitaires, de Strasbourg, 1 place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France. Département d’Onco‐hématologie
  • Mots-clés : vitamine B12, maladie de Biermer, traitement
  • Page(s) : 92-8
  • Année de parution : 2004

La carence en vitamine B12 (cobalamine) est relativement fréquente dans la population adulte, notamment chez les personnes âgées (> 20 %), mais elle est souvent méconnue, en raison de manifestations cliniques frustes quoique potentiellement graves, en particulier sur le plan neuropsychiatrique et hématologique. Chez l’adulte, les origines de cette carence sont multiples : carences d’apport, malabsorptions, mais surtout maladie de Biermer (20 à 30 %) et syndrome de non‐dissociation de la vitamine B12 de ses protéines porteuses (> 60 %). La prise en charge de cette carence vitaminique est bien codifiée, reposant sur un traitement par vitamine B12 injectable, mais de nouvelles voies d’administration, orale et nasale, de la vitamine B12 sont en cours d’étude. Actuellement, plusieurs études sont disponibles qui démontrent une efficacité de la vitamine B12  per os, sous forme de cyanocobalamine.