JLE

Médecine

MENU

Soins palliatifs à domicile : un vrai « projet de vie ». L'intérêt des patients est celui des soignants Volume 4, numéro 10, Décembre 2008

Auteur
Médecin pneumologue, spécialisée en santé publique, hôpital principal de Dakar

Le précédent article définissait une représentation globale de l'hospitalisation à domicile (HAD) en fin de vie dans ses 4 dimensions : une réflexion issue de la société, une réflexion individuelle, une action technique et une action domestique. L'HAD apparaît comme une structure équilibrée, pondérée dans ses différents aspects, médiatrice, assurant le passage entre des réalités différentes : espace public/domicile particulier ; prise en charge technique/prise en charge domestique ; professionnels/familles ; action/réflexion. Les patients et leurs proches en font un outil destiné à répondre à leurs besoins, les soignants un dispositif imparfait semé d'embûches. Les témoignages issus de l'enquête précédemment rapportée montrent comment ils le vivent.