John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Prise en charge de l'hypertension artérielle en médecine générale (no 1) Volume 2, numéro 3, Mars 2006

Auteur
Inserm, CIC 201 Service de pharmacologie clinique, Hospices civils de Lyon Université Lyon 1

La prise en charge de l'hypertension artérielle fait l'objet de multiples recommandations, continuellement remises àjour. L'adhésion stricte aux dernières règles de prise en charge pourrait être avantageusement remplacée par d'autres modalités d'optimisation, comme l'appropriation des fondamentaux par les praticiens. La multiplication des mesures permet de réduire les conséquences de la forte variabilité de toutes les techniques, en termes d'erreur de classification. Les fondements de la classification sont arbitraires. Or, il n'est pas nécessaire d'être désigné hypertendu pour espérer un bénéfice du traitement. La seule justification qu'il reste àla mesure de la pression artérielle est d'ordre pronostique, l'hypertension ne jouant pas en la matière un rôle plus spécifique que les autres facteurs de risque cardiovasculaire. Les autres éléments du bilan répondent àdifférentes catégories d'objectifs : la recherche d'une cause et de signes de retentissement, l'estimation du pronostic cardiovasculaire, l'individualisation du traitement. Ces différents points font l'objet de ce premier article. Un second article développera dans le numéro suivant de Médecine les différents problèmes liés au traitement de l'hypertension.