JLE

Médecine

MENU

Nouvelles générations, nouveau système de santé ? Volume 4, numéro 10, Décembre 2008

Auteur

L'éditorial de ces 5 internes de spécialités différentes développe les arguments du mouvement des internes de la fin de l'année 2007.

Les 5 jeunes médecins s'insurgent contre la présentation « conservatrice et protectionniste » qui a été celle des médias d'un mouvement qui se voulait d'abord une opposition à un projet de mesures contraignantes traitant le symptôme, les disparités territoriales, attribuées selon la Cour des comptes à la libre installation, sans traiter la cause, le malaise latent plus profond des générations médicales montantes. Ils proposent des pistes de réflexion importantes : repenser les études médicales, notamment la réforme de l'actuel internat sous une forme régionale ou interrégionale adaptée aux besoins locaux, mais aussi la possibilité de post-internat de transition, rénover le système de santé en favorisant l'exercice partagé (maisons de santé, passerelles ambulatoire-hospitalier, réseaux) pour rompre l'isolement, mettant en œuvre de nouvelles formes de rémunérations, l'utilisation des outils de la télémédecine, etc. « La cohabitation traditionnelle entre principes libéraux de la médecine et 'service public de santé' a trouvé dans la conjoncture démographique actuelle et dans l'évolution sociétale ses limites ».

Gignon M, Schulz AL, Traullé S, Garriot B, Pecquery R. Repenser globalement le système de santé pour adapter les solutions à une nouvelle génération. Presse Med. 2008;37:1192-4.

Commentaires de la rédaction

* Nous ne pouvons que souscrire à cette analyse, qui est la nôtre dans Médecine depuis sa création. Comme le soulignent les auteurs de l'éditorial, « il s'agit bien d'avoir le courage de repenser globalement notre système de santé »... Cela ne semble pas ­ encore ? ­ à l'ordre du jour.

* On attend avec intérêt les résultats de l'étude de l'ISNAR-IMG en cours auprès des internes de médecine générale pour compléter cette nécessairement brève esquisse.