John Libbey Eurotext

Médecine

Médicaments anti-Alzheimer : dire non est-il efficace ? 100 millions d'euros pour le seul intérêt des malades et de la santé publique : c'est possible ! Volume 10, numéro 2, Février 2014

Auteur
Médecin généraliste, Panazol - nicotphi@club-internet.fr

Nous vivons dans une société de vitesse et de performance. Les indicateurs et les primes ont pris le pouvoir. La santé publique n'échappe pas à ce paradigme. Elle est ainsi l'objet de nombreuses attentions, que ce soit les divers « plans » du président de la république, les actions institutionnelles, ou la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) de l'assurance-maladie. Pour autant, une action de santé publique en dehors de ces cadres est possible. Il est donc important de s'interroger sur leur effet. Je propose dans ce témoignage un regard sur la réévaluation des médicaments de la maladie d'Alzheimer, les conséquences médicales et économiques qui sont survenues depuis, pour conclure sur des propositions simples et financées pour le seul intérêt des patients.