John Libbey Eurotext

Médecine

Les élèves « dys » au collège Volume 8, numéro 2, Février 2012

Résumé : Dans ma fonction de Principal de collège, j'ai constaté des situations d'élèves en souffrance scolaire due en partie aux troubles « dys », troubles spécifiques et durables du langage, des performances verbales, des problèmes de repérage dans l'espace, pour n'en citer que quelques-unes (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysphasie, dysorthographie, etc.). Environ 10 à 15 % d'enfants sont concernés dans la population scolaire, dont 1 % relèveraient du handicap1. Il ne faut pas sous-estimer qu'un certain nombre d'entre eux éprouve un mal-être et une souffrance scolaire dont l'origine est souvent difficile à identifier sans un diagnostic approfondi : chaque situation est particulière ; autant de « dys », autant de réponses individualisées. Une vigilance sur toute la complexité, la diversité des situations particulières s'impose et une nécessité de suivi individuel en découle : l'écoute et le regard bienveillants de tous les acteurs sont à privilégier.