John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Les attitudes des Français face à la vaccination : une évolution préoccupante Volume 13, numéro 4, Avril 2017

Auteurs
École des Hautes Etudes en Santé Publique, 15 avenue du Professeur Léon Bernard, CS 74312, 35043 Rennes Cedex
  • Mots-clés : attitudes, immunisation active, impact social, controverses et dissensions
  • DOI : 10.1684/med.2017.195
  • Page(s) : 171-4
  • Année de parution : 2017

Depuis la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 de 2009, les inquiétudes vis-à-vis de la vaccination se sont considérablement développées au sein de la population française, notamment en raison de la multiplication récente de controverses sur l’utilité et la sécurité des vaccins ou de leurs adjuvants. Après un examen des données des enquêtes récentes, nous nous intéresserons aux processus sociologiques qui permettent de comprendre l’exception française en matière de vaccination. Actuellement, trois phénomènes permettent d’expliquer la progression de la réticence des français vis-à-vis des vaccins. Le premier tient au développement des médecines complémentaires et alternatives qui portent souvent un discours critique vis-à-vis de la vaccination. Le deuxième résulte d’une crise de confiance croissante vis-à-vis des institutions en général et des autorités sanitaires en particulier. Le troisième procède de la transformation radicale du « marché » de l’information liée à l’émergence des réseaux numériques. La conjugaison de ces trois phénomènes facilite la propagation rapide dans l’espace public d’informations fausses ou invérifiables qui sont susceptibles de décourager le recours à la vaccination.