John Libbey Eurotext

Médecine

Il est urgent de repenser la cancérologie.Deuxième partie : des exemples... Volume 6, numéro 5, Mai 2010

Auteur
Médecin généraliste
  • Mots-clés : cancer, chimiothérapie, dépistage, éthique, facteurs de risque
  • DOI : 10.1684/med.2010.0562
  • Page(s) : 228-32
  • Année de parution : 2010

Nous avons vu dans la première partie de cet article comment différents facteurs avaient convergé pour construire autour de la « cancérologie » une unanimité quasi dogmatique faite de croyances et de lois du marché, de renforcement mutuel entre bons sentiments et outils mercatiques efficaces à propos du dépistage, de la prédiction et de la précaution... Comme il était souligné en conclusion de cet article, les notions d'irréversibilité absolue et d'extension obligatoire de tout cancer, à la base de cette unanimité, étaient pleinement conformes à l'intuition populaire et à celle d'une majorité de médecins. Ce deuxième article développe quelques exemples concrets.