John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Dépistage du cancer du sein en France : faits et controverses Volume 2, numéro 8, Octobre 2006

Auteurs
Société française de documentation et de recherche en médecine générale

Le dépistage du cancer du sein par mammographie se fait en France selon deux modalités, collective ou individuelle. Le dépistage individuel, « spontané », relève de la démarche et de la décision personnelle de chaque femme et ne donne lieu à aucun recueil de données. Le dépistage collectif obéit aux règles d'un programme organisé maintenant généralisé à tous les départements. On commence à en connaître les résultats. Ce dossier reprend pour l'essentiel ces résultats ainsi que les opinions des femmes et des médecins à ce sujet. Quant à la controverse qui a maintenant débuté dans les pays anglo-saxons et nordiques il y a quelques années, elle repose d'abord sur une interrogation sur l'utilité du dépistage du cancer du sein par mammographie, ensuite sur les risques de sur-diagnostic et de sur-traitement inhérents à tout dépistage. Elle est évoquée ici et largement développée dans l'article de Duperray et Junod dans ce même numéro de Médecine [1]. Quel que soit l'avenir de ce dépistage, il apparaît qu'il faudra que s'impose à court terme une généralisation du recueil de données. Ce n'est qu'à cette condition, qui dépend à la fois des professionnels et des décideurs, que pourront être justifiées les décisions à venir.