John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Déficit en sommeil de l’enfant scolarisé Volume 14, numéro 1, Janvier 2018

Illustrations

Tableaux

Auteurs
1 Département de médecine générale, Faculté de médecine Jacques Lisfranc, Université Jean Monnet, CAMPUS SANTÉ INNOVATIONS, Saint-Priest-en-Jarez
2 Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs, Université Lyon 2
* Tirés à part
  • Mots-clés : privation de sommeil, santé des enfants, hygiène de sommeil, pratiques éducatives parentales, développement de l’enfant
  • DOI : 10.1684/med.2018.276
  • Page(s) : 11-6
  • Année de parution : 2018

Ce premier article s’intéresse au contexte et à l’épidémiologie du déficit en sommeil qui affecterait près de 30 % des enfants et des adolescents. Au regard des conséquences multiples, parfois sévères, qui peuvent en découler, l’identification des causes est primordiale. Dans 75 % des cas, des causes comportementales sont incriminées ce qui laisse envisager la mise en place de nombreux moyens pour combattre ce phénomène. Face à la fréquence des consultations chez les enfants et adolescents, le médecin généraliste pourrait ainsi tenir un rôle majeur dans la sensibilisation à l’hygiène de sommeil dans cette population.