John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Dates de péremption : du malentendu à l’arnaque Volume 12, numéro 9, Novembre 2016

Auteur
Professeur honoraire de pharmacologie médicale, Université de Montréal
* Tirés à part
  • Mots-clés : stabilité médicamenteuse [drug stability]
  • DOI : 10.1684/med.2016.138
  • Page(s) : 402-4
  • Année de parution : 2016

La durée de conservation des médicaments est variable selon le principe actif, sa formulation, le lot, les conservateurs, les conditions de conservation. Quelle est la fiabilité de la date de péremption spécifiée sur l’emballage ? Pour nombre de produits, conservés dans de bonnes conditions, dans leur conditionnement d’origine, cette limite n’a en fait bien souvent rien à voir avec la réalité qui peut la dépasser de plusieurs années, voir même parfois plusieurs dizaines d’années. La date de péremption spécifiée n’implique pas une perte soudaine d’activité mais incite le consommateur à jeter des produits à usage périodique ayant très probablement conservé suffisamment de leur puissance pour demeurer utiles et à solliciter des renouvellements pas toujours justifiés, avec des conséquences tant économiques qu’écologiques. Certes la prudence s’impose et des précautions de bon sens sont à respecter.