John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Dabigatran et fibrillation auriculaire. Les conclusions de l'étude RE-LY ne suffisent pas Volume 8, numéro 3, Mars 2012

Auteurs
Jim Wright1 University of British Columbia

Cet article a été publié en anglais dans le numéro 80 (janvier-février 2011) de la Therapeutics letter2, publication indépendante du département de pharmacologie et thérapeutique de l'Université de Colombie britannique (Canada), sous le titre : Dabigatran for atrial fibrillation. Why we can rely on RE-LY. Les conclusions des auteurs canadiens incitent plus que fortement à la prudence dans cette nouvelle indication sur laquelle la commission de la transparence française n'a pas encore rendu d'avis3. Comme pour tous les exemplaires de la Therapeutics letter, cette synthèse a fait l'objet de la relecture de 60 experts de ce médicament et généralistes afin de corriger d'éventuelles incohérences et de vérifier que l'information ­ fond et forme ­ correspondait bien à l'approche clinique du problème.