John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Bronchopneumopathie chronique obstructive : prévalence et gravité croissantes Volume 3, numéro 7, Septembre 2007

Auteurs
Société française de documentation et de recherche en médecine générale

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est actuellement caractérisée par une diminution non complètement réversible des débits ventilatoires. C'est une maladie chronique dont l'évolution est lente et progressive. D'autres pathologies respiratoires chroniques répondent en partie à cette définition, mais ne font pas partie de la BPCO : certaines formes chroniques anciennes de l'asthme, les bronchectasies, les atteintes respiratoires de la mucoviscidose, les bronchiolites chroniques de l'adulte. La diminution des débits aériens, que les examens spirométriques traduisent par une baisse du volume expiratoire maximum/seconde (VEMS), est physiologique au fur et à mesure de l'avancée en âge chez tous les sujets sains non fumeurs. Mais cette décroissance annuelle est, en moyenne, plus rapide chez les patients atteints de BPCO. Elle n'est pas linéaire et varie individuellement. Enfin, sauf précision contraire, la terminologie de BPCO admet implicitement son origine tabagique. L'arrêt du tabagisme est la seule mesure susceptible de rétablir un rythme de décroissance normal du VEMS.