John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Intérêt clinique de l’évaluation de la réserve coronaire par Doppler transthoracique Volume 2, numéro 6, Novembre-Décembre 2006

Auteur
Centre cardiologique du Nord, 32-36 rue des Moulins-Gémeaux, 93207 Saint-Denis Cedex

L’évaluation de la réserve coronaire (CVR) permet de mieux comprendre la physiopathologie de la circulation coronaire. Son utilisation clinique a longtemps été limitée par l’absence de méthode de mesure non invasive. Depuis quelques années, le développement de la technologie Doppler transthoracique rend possible une évaluation non invasive de la CVR. Cette méthode est reproductible, peu coûteuse, n’utilise pas de produits radioactifs, et peut être réalisée au lit du malade, en ambulatoire. Les applications cliniques sont nombreuses. Ce paramètre précise le retentissement fonctionnel d’une sténose coronaire, particulièrement pour les sténoses jugées intermédiaires angiographiquement. En l’absence de sténose coronaire, la mesure de la CVR dépiste des troubles microcirculatoires coronaires, fréquemment observés chez les patients diabétiques, dyslipidémiques ou dans les cardiomyopathies dilatées. Du fait de sa nature non invasive, le Doppler transthoracique permet la répétition des mesures de CVR. Cela est particulièrement utile pour permettre le dépistage de la resténose intra-stent ou pour le suivi d’un pontage artériel. Enfin, la mesure non invasive de la CVR devrait permettre d’évaluer l’action d’un traitement sur la microcirculation coronaire.