John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Facteurs de risque de mort subite de l’adulte en population générale Volume 4, numéro 2, mars-avril 2008

Auteurs
INSERM U909, Epidémiologie cardiovasculaire et Mort subite, Université Paris V-Paris Sud ; IFR 69, hôpital Paul-Brousse, Villejuif, Service de Cardiologie, hôpital européen Georges-Pompidou, Paris

Chaque année en France, près de 40 000 nouveaux cas de mort subite de l’adulte surviennent. Moins de 2 % survivent. Ces chiffres soulignent l’importance de pouvoir identifier précocement les sujets à risque, ce qui passe par une meilleure connaissance de ses déterminants. Dans cette revue, nous présenterons les principaux marqueurs de risque récemment identifiés et qui sont en rapport avec la nature rythmique du décès par mort subite. Ces travaux sont tirés d’études en population générale, c’est-à-dire chez des sujets sans antécédent cardiovasculaire. Les facteurs de risque présentés appartiennent à quatre volets physiopathologiques : génétique, métabolique, adrénergique et psychosocial. Au total, la variété des marqueurs de risque identifiés témoigne de la nature multifactorielle de l’accident et de la difficulté à identifier les sujets à risque. La recherche des facteurs de risque doit être intensifiée et quelques pistes seront ainsi proposées. Quelques implications cliniques importantes découlant de ces recherches peuvent être d’ores et déjà mentionnées, comme la recherche systématique d’une histoire familiale, ainsi que les conseils hygiénodiététiques de base particulièrement adaptés à la prévention de la mort subite.