John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Nouveaux dispositifs médicaux et nouveau procédé de fabrication pour un transfert de microbiote fécal par voie rectale, sans risque, standardisé et prêt à l’emploi Volume 37, numéro 2, Juin 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6

Tableaux

Auteurs
1 MaaT Pharma, Lyon, France
2 Institut Micalis, Inra, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, Jouy-en-Josas, France
3 UMR GMPA, Inra, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, Thiverval-Grignon, France
4 MetaGenoPolis, Inra, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, Jouy-en-Josas, France
5 Université de Lyon, SFR Biosciences, ENS de Lyon, Inserm US8, CNRS UMS344, UCBL, Lyon, France
6 Faculté de pharmacie, Université Paris-Sud, Microbiologie, Châtenay-Malabry, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : microbiote intestinal, bonnes pratiques de fabrication, transfert de microbiote fécal, Clostridium difficile, dispositifs médicaux
  • DOI : 10.1684/jpc.2018.0387
  • Page(s) : 73-83
  • Année de parution : 2018

Le transfert du microbiote fécal (TMF) est l’administration de la dilution des selles d’un donneur sain dans le tractus intestinal d’un receveur afin de restaurer sa diversité microbienne et apporter un bénéfice pour sa santé. Il a été démontré que le TMF peut traiter avec succès une infection récurrente à Clostridium difficile, mais peut également avoir un potentiel thérapeutique pour d’autres maladies. En France, toute préparation pour un TMF est considérée comme un médicament et doit donc être préparée sous la responsabilité des pharmaciens. Cependant, la préparation, le stockage et l’administration rectale d’un TMF efficace représentent un défi important pour les professionnels de santé, en particulier pour les pharmaciens hospitaliers. MaaT Pharma, une start-up française basée à Lyon, a développé des dispositifs médicaux brevetés (dispositif de collecte, poche de stockage et système d’administration), et industrialisé un procédé de fabrication développé par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), pour produire à partir des selles d’un donneur un inoculum thérapeutique actif et stable. Les résultats présentés dans cet article montrent que les solutions développées par MaaT Pharma et l’Inra aident à préserver la viabilité, la diversité et le profil d’origine du microbiote, à toutes les étapes, de la collecte des selles à l’administration du TMF. Ainsi, MaaT Pharma est en mesure de proposer aux pharmaciens hospitaliers et aux patients une solution fabriquée selon les bonnes pratiques de fabrication (BPF), sûre, standardisée et prête à l’emploi pour le TMF. Le prochain objectif à court terme est de proposer un produit pour administration sous forme orale, comme alternative à l’administration rectale pour les patients appropriés.