John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

Accompagnement pharmaceutique du patient obèse à l’officine : état des lieux territorial Volume 36, numéro 2, Juin 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Service pharmacie, Hôpital Antoine Béclère, APHP, Clamart, France
2 Centre de prise en charge de la maladie obésité, Département digestif, Institut mutualiste Montsouris, Paris, France
3 Comité d’éducation thérapeutique, Hôpitaux universitaires de Paris Sud, Groupe hospitalier Paris Sud, Le Kremlin-Bicêtre, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : obésité, chirurgie bariatrique, pharmacien d’officine, soins pharmaceutiques, médicament, patient
  • DOI : 10.1684/jpc.2017.0359
  • Page(s) : 105-15
  • Année de parution : 2017

L’obésité est une maladie chronique aux origines multifactorielles dont la prévalence est en constante augmentation. En France, des structures spécifiques pour organiser le parcours des patients obèses ont été mises en place. Comme tout professionnel de santé, le pharmacien, particulièrement à l’officine, a un rôle à jouer dans celui-ci. Notre étude avait pour objectifs de faire un état des lieux des connaissances des pharmaciens d’officine sur l’accompagnement du patient obèse avant et après chirurgie bariatrique et d’identifier les besoins et attentes d’accompagnement des patients obèses en soins pharmaceutiques. Un questionnaire a été élaboré et adressé à des pharmaciens d’officine pour évaluer leur connaissance et leur rôle auprès du patient obèse. En parallèle, des entretiens semi-dirigés en focus group ont été menés auprès de patients obèses pour obtenir leur ressenti par rapport à la maladie et leurs attentes en termes de soins pharmaceutiques. Quatre-vingt-quatorze pour cent des pharmaciens qui ont répondu voyaient au moins un patient par mois dans leur officine. Leurs connaissances étaient satisfaisantes sur les définitions de la maladie obésité. Toutefois, elles étaient insatisfaisantes sur les techniques chirurgicales et les modifications physiologiques du patient obèse après chirurgie. Les entretiens ont montré que les patients étaient demandeurs d’interactions avec les pharmaciens pour être accompagnés dans leur parcours de soins, mais constataient quelquefois des insuffisances dans leurs connaissances concernant la maladie et sa prise en charge. Actuellement, le pharmacien est absent ou très partiellement positionné dans le parcours de soins du patient obèse, et en conséquence son rôle d’accompagnement est réduit. Les patients aimeraient que le pharmacien idéal soit impliqué dans le dépistage de la maladie, l’orientation et l’accompagnement dans le soin. Des premiers outils pratiques d’information et de formation ont été réalisés.