John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

Anti-CD30 et lymphome de Hodgkin Volume 3, numéro 1, Janvier-Février 2017

Tableaux

Auteur
Hôpital Saint-Louis
1, avenue Claude-Vellefaux
75475 Paris cedex 10
France
* Tirés à part
  • Mots-clés : lymphome de Hodgkin, anticorps monoclonal, brentuximab vedotin, CD30
  • DOI : 10.1684/ito.2017.0073
  • Page(s) : 29-32
  • Année de parution : 2017

L’antigène CD30 est toujours présent dans les cellules du lymphome de Hodgkin (LH) ce qui a conduit à utiliser cette cible à visée thérapeutique. Un anticorps conjugué couplé à une chimiothérapie, le brentuximab vedotin (BV), entraîne des rémissions complètes chez les patients en rechute. Ce médicament a eu une autorisation de mise sur le marché en 2012 et fait partie de l’arsenal thérapeutique des patients réfractaires ou en rechute. Des études prospectives sont en cours pour évaluer sa place en première ligne.