John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Vulnérabilité psychopathologique et nouvelles formes d’organisation du travail (approche étiologique) Volume 83, numéro 4, Avril 2007

Auteur
Professeur au CNAM, Chaire Psychanalyse-Santé-Travail, Conservatoire National des Arts et Métiers, 41, rue Gay-Lussac, 75005 Paris
  • Mots-clés : travail, évaluation, qualité totale, identité, suicide, pathologies de surcharge, étiologie
  • DOI : 10.1684/ipe.2007.0176
  • Page(s) : 269-75
  • Année de parution : 2007

Dans les pays développés, on impute de plus en plus souvent au travail une responsabilité dans l’accroissement des troubles psychopathologiques. Et il est vrai qu’on assiste partout à une augmentation des pathologies de surcharge et que les suicides sur les lieux de travail ont fait leur apparition depuis environ dix ans. Dans cet article, sont présentés les principaux chaînons intermédiaires entre les contraintes liées aux nouvelles formes d’organisation du travail d’un côté, les décompensations psychopathologiques de l’autre.