John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Une nouvelle conception des études sémiologiques : « l’épidémiologie sémiologique développementale » Volume 87, numéro 4, Avril 2011

Auteurs
Pédopsychiatre, Centre de ressources autisme Liège (CRAL), CHU, Université de Liège, Belgique, Pédopsychiatre, Centre de ressources autisme Liège (CRAL), CHU, Université de Liège, Belgique, Professeur de statistique, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Département des sciences cognitives, Université de Liège, Belgique, Professeur de psychiatrie, Cliniques de Mont-Godinne, Yvoir, Université catholique de Louvain, Belgique, Professeur de psychiatrie, Chef du service de psychiatrie et de psychologie médicale du département de psychiatrie, CHU, Université de Liège, Belgique
  • Mots-clés : sémiologie, psychopathologie, développement, épidémiologie, recherche médicale, pédopsychiatrie, épigenèse
  • DOI : 10.1684/ipe.2011.0777
  • Page(s) : 313-20
  • Année de parution : 2011

L’article situe l’intérêt actuel des études sémiologiques, présente des concepts liés à la sémiologie et propose un affinement de la recherche par le recours à une « épidémiologie sémiologique développementale ». Préalablement, il retrace l’historique de la psychopathologie développementale. Ensuite, il en aborde ses fondements théoriques qui permettent l’étude des trajectoires individuelles pouvant conduire à l’inadaptation. Nous décrivons notre approche de la sémiologie : comparée à des populations normales, trouvant un continuum jusqu’au pathologique, intégrant les aspects dimensionnel et catégoriel, cherchant la variation de son expression au cours du développement. L’étude du développement conduit à deux défis : d’une part, détisser les éléments sémiologiques observés d’abord dans un phénomène global (cela nous conduira à créer de nouveaux concepts sémiologiques pour rendre compte de nos observations) ; d’autre part, créer des modèles épigénétiques permettant de rendre compte de la genèse du développement qui implique des facteurs multiples en co-action continue. Enfin nous évoquons nos perspectives de recherche sémiologique pour illustrer ce que nous entendons par une « épidémiologie sémiologique développementale ».