John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Un nouvel outil pour mesurer la participation et l’environnement dans le handicap psychique ou cognitif : la G-MAP Volume 90, numéro 3, Mars 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7

Tableaux

Auteurs
1 Laboratoire EA 4139 « Psychologie, santé et qualité de vie », Université de Bordeaux, 3 ter, place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France
2 Centre hospitalier de Jonzac, Domaine des Fossés, St-Martial-de-Vitaterne, 17500 Jonzac, France
3 Laboratoire EA4136 « Handicap et système nerveux », Université de Bordeaux, Bât. Tastet Girard, CHU Pellegrin, place Amélie Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France
4 CTNRHI, 236 bis rue de Tolbiac, 75013 Paris, France
* Tirés à part

Les modèles théoriques du handicap évoluent mais l’évaluation des restrictions de participation reste rare par manque d’outils compréhensifs. Nous avons créé un outil visant à décrire ces restrictions dans le handicap psychique ou cognitif en tenant compte de l’environnement. La G-MAP évalue les limitations d’activité (LA), les restrictions de participation (RP) et les facteurs environnementaux (FE : soutien social, attitudes, systèmes et politiques). Elle a été administrée à 4 groupes : traumatisme crânien, troubles schizophréniques, troubles bipolaires, témoins. Les premiers résultats de validation montrent la cohérence interne des facteurs LA et RP et la pertinence des FE dans l’évaluation des restrictions de participation.